Le sextoy Breton exclu par le Concours Lépine

Christel Le Coq avait gagné le droit de garder un stand pendant toute la durée du salon de Paris, Portes de Versailles. Ce qui devait être une formidable occasion pour elle. Cependant le a demandé à celle-ci de plier bagage à l'issue des 3 jours de tournage réalisé par une société de production travaillant pour M6.

« Ils m’ont expliqué qu’ils refusaient d’avoir un objet lié à la sexualité dans leur espace », témoigne Christel Le Coq. « C’est clairement un manque de respect de la part de l’organisation qui valorise pourtant l’innovation et l’entreprenariat à travers son Concours Lépine », assure-t-elle.

Christel Le Coq Concour Lépine

Christel Le Coq, fondatrice de b sensory

Exclu du Concours Lépine, le délit .... Faire plaisir ...

L'objet en question ressemble à une pipe à tabac, un connecté qui fonctionne grâce à « une application de lecture numérique sensorielle qui permet de lire des ebooks de manière classique ou augmentée » précise Christel Le Coq. C'est à dire que si vous lisez un livre érotique (comme les 50 nuances de Grey pour ne citer que cet exemple), Little Bird se met en mode vibreur à chaque passage érotique. Plus les mots seront coquins, sulfureux, plus il sera réactif.

« On l’a présenté au CES de Las Vegas et on a reçu un prix de l’innovation. On parle bien sûr d’un objet lié à la sexualité mais qui est soft et n’a rien de choquant. C’est un peu fatigant au XXIe siècle de se battre pour expliquer que le plaisir n’est pas le diable », souligne-t-elle.

Son produit avait également été récompensé du prix de l'Innovation lors de la Foire d'Automne.

Nous vous laissons regarder la vidéo de la campagne crowfunding

Commentaires
Tagged , , , , .